Lieux théoriques

La pêche en réservoir
En ces lieux, il n’existe guère de règles car chaque réservoir demeure un cas particulier en fonction de sa surface,son exposition, sa profondeur, ses poissons... A chaque fois il faut découvrir les bons lieux et les techniques adaptées...Chaque réservoir contient uniquement les poissons que l’homme y a introduit. La pêche en réservoir se pratique du bord ou en barque. Toutes les techniques de pêche à la mouche peuvent être utilisées. Ici comme ailleurs, l’observation, la précision, la rapidité de réactions… représentent la clef du succès !
La pêche en mer

Cette pêche est idéale pour tout ceux qui recherchent des sensations fortes et vivent loin des rivières. En outre, la mer est un immense réservoir, dont les poissons sont plus combatifs et vraiment sauvages !

La pêche à la mouche peut se pratiquer en mer durant toute l'année, sous réserve de vent et de tempête qui rendent les lancers impraticables. Cependant, les conditions idéales sont généralement réunies de mai à octobre.

La pêche à la mouche n'est pas adaptée à une prospection large devant l'immensité de l'océan. Il vaut mieux rechercher les " structures " : parcs a huîtres, digues, zones rocheuses, variations topomètriques, ou les concentrations de poisson fourrage : estuaires, chasses visibles, ports.

La pêche en lacs de montagne

La pêche en lac de montagne n’est possible que durant quelques mois d’été, le reste de l’année il y règne neige et glace ! Pour profiter pleinement de cette courte période, il vaut mieux bien s’y préparer !

En règle générale, les poissons se situent dans une bande littorale d’une trentaine de mètres car très riche en nourriture. Le choix du poste dépend également de la température de l’eau. Contrairement à la rivière où grâce à la présence du courant, l’eau est constamment brassée et par conséquent sa température uniforme, en lac il existe souvent un très grand écart entre les différentes couches d’eau. L’été par exemple, les eaux de surface, réchauffées par les rayons du soleil, atteignent 20° alors que celles du fond ne dépassent pas 4 ou 5°. Dans ces conditions, les poissons occupent une zone bien précise, souvent située entre deux eaux, appelée thermocline, où ils trouvent leur température de prédilection d’environ 13°C !

La pêche en rivière

Lorsqu'on pratique la pêche en rivière, il existe differents points où il est facile de trouver des poissons.

Contrairement aux lacs où il existe souvent un très grand écart entre les différentes couches d’eau, dans une rivière l’eau est constamment brassée grâce à la présence du courant, et par conséquent sa température est uniforme.

On parle de remous, de plats, de déversoirs, de cascades, ...

Remous :

Contre courant le long des rives d'un cours d'eau.

Image

Plats :

Zone où le courant n'ai pas visible à la surface.

Image

Déversoirs :

Barrage, édifié sur une rivière, étranglant le passage de l'eau pour permettre d'en mesurer le débit.

Image

Cascades :

Chute d'eau ou suite de chutes d'eau, due à une dénivellation brutale du lit d'un cours d'eau.

Image

Imprimer   E-mail