Edit'eau

 

 

Chers amis (es) pêcheurs (euses),

 

« EAU SECOURS !! »

 Je vous renvoie tout d’abord à mon édit’eau de 2018 pour constater que l’histoire se répète et que les sècheresses risquent fort de se suivre tous les ans.

Aussi, je renouvelle mon cri d’alarme, n’attendons pas qu’il n’y ai plus assez d’eau pour tous, pour l’économiser.

 Mon 2° cri d’alarme ira en direction des cormorans car je ne pense pas que l’on mesure toutes les conséquences de sa présence et des dégâts qu’ils causent.

Certes, s’ils sont là c’est qu’il y a du poisson.

C’est un bon point mais aujourd’hui, leur présence et leur développement coûte au monde de la pêche certainement plus que le loup aux éleveurs, mais ce dernier est énormément plus médiatisé. D’ailleurs, on crie « au loup ! », et non pas « au cormoran » !!

Et je ne vous parle pas des autres oiseaux que leur présence perturbe.

 

Derrière ces deux points noirs (comme le cormoran) une satisfaction de taille, c’est que pour la deuxième année consécutive, nous dépassons la barre des 3000 cartes distribuées et ce malgré la baisse générale au niveau national et départemental. Ça fait vraiment chaud au cœur et l’ensemble du bureau s’en trouve encouragé.

 

Et puis, « cerise sur le gâteau », accomplissement du travail fourni, de l’énergie dépensée depuis 2003, un secteur de notre Furan, 2,8km sur les 5 que nous gérons devient « parcours sans tuer ».

Qui l’aurait pensé en 2003 ?

Depuis, les truites ont remplacé les vers de vase.

Comme quoi, quand l’homme veut…

Puisse qu’il s’en inspire à propos de la sécheresse et des cormorans….

 

On vous attend toujours pour partager vos idées et prêter vos bras, vous serez les bienvenus.

 

Encore merci à toute l’équipe qui compose VOTRE bureau et restez tous, les sentinelles de vos rivières.                                                                       

 

Le Président

Gilbert Giaume

 

joomla template gratuitjoomla free templates
2019  Le gardon forezien  globbers joomla template